© Esba TALM - Site du Mans

© Esba TALM – Site du Mans

ESBA Le MansRecherche Synthetic-lab

Synthetic-lab

www.synthetic-lab.net

En observant les liens caractéristiques entre l’industrie et la construction du 20e siècle, nous identifions la séparation de plus en plus précise entre les processus de production à l’usine et la réalisation in situ (ou comment les problématiques liées à la préfabrication ont découlé sur des innovations technologiques fondamentales, tant du point de vue des outillages que dans l’organisation de la production). Aujourd’hui, en poussant plus loin l’observation, nous constatons que la construction tend vers une automatisation radicale, réduisant toujours davantage la quantité de gestes humains nécessaires, synonymes de travail, et qui en s’associant à une domestication poussée de la fabrication et à une restructuration des principes organisationnels de production, redéfinissent les enjeux de la pratique et la théorie du design : Chaque action sur le milieu dépend d’un outillage et celui-ci atteint son but s’il simule ou réduit d’autant la quantité de travail. Synthetic place en fond la diminution inexorable des besoins en travail humain pour ce qui concerne la grande majorité de la production de biens et d’environnements. De ce constat nous connaissons la source : l’ordinateur en tant que machine universelle, et la capacité que possède l’ordinateur d’intégrer tous les segments des savoirs orientés vers la fabrication. Et si la robotisation de la production n’est pas un phénomène nouveau dans l’industrie des biens, il reste à la construction de subir complètement ses effets, en usine et sur sites, quitte à bouleverser l’écriture des formes et le langage du design et de l’architecture, sans se voir asservi au strict process de fabrication et à son économie. Synthetic souhaite, par le biais d’événements pédagogiques (colloques, workshops, exposition, etc.) questionner cet état de fait.

Initiative de Felix Agid (EZCT Architecture & Design Research) et Christian Morin (Coclico), Synthetic est un programme pédagogique basé à l’école supérieure des beaux arts du Mans, articulé autour de la collaboration d’écoles d’art et d’architecture sur le plan national et international, sur l’association d’industriels et de laboratoires de recherches. Synthetic se veut la préfiguration d’un réseau multi sites orienté vers le partage des compétences techniques, des connaissances théoriques, et des ressources matérielles, et engagé dans une réflexion globale sur les enjeux de la production des formes à l’ère numérique. Synthetic aborde la construction sous l’angle l’automatisation et de la robotique et la science des matériaux avancés et propose donc une approche constructiviste de la production de forme.

← Retour site TALM

Les derniers flux