ESBA Le Mans Expositions Le bruit des images, ce que les robots peuvent voir

Le bruit des images, ce que les robots peuvent voir

Exposition des étudiants de deuxième année en options art et design, de l’École supérieure des beaux-arts TALM-Le Mans.

Du 6 au 30 juin L’espal accueille dans ses murs les productions de « l’atelier transversal », un workshop qui rassemble chaque année pendant 4 jours les étudiants de deuxième année de l’École supérieure des beaux-arts du Mans, en option art et design, sur un thème particulier. Cette année le thème était «Le bruit des images, ce que les robots peuvent voir». L’atelier a été l’occasion de réfléchir à la nature des images produites par des systèmes perceptifs artificiels, aux différences entre les images extraites de photographies ou de vidéos et de capteurs, aux différences entre les approches sensibles et les méthodes algorithmiques de compréhension des images, et enfin aux problèmes que ces différences impliquent sur le plan perceptif et conceptuel.
Les travaux exposés ont été élaborés autour des hypothèses suivantes :
• L’image peut résulter d’un signal analogique ou être numérique de fait. Elle peut donc être bruitée ou non bruitée.
• A chaque modification du réel correspond la projection de cette modification sur une image bidimensionnelle.
• La vision n’est pas strictement la faculté humaine d’acquisition d’information visuelle.
• La vision n’est pas la représentation de “l’ensemble de l’hémisphère du monde situé devant l’oeil, [qui] se fixe sur la paroi d’un blanc roussâtre de la surface concave de la rétine” (Kepler).
• La vision peut être restreinte ponctuellement à la vision machine.
• La vision est un processus de traitement, et à fortiori de production.
• Le traitement d’une image est un problème d’approximation.
• Le traitement d’une image est un processus empirique basé sur des informations mathématiques et/ou affectives.
• Une image donne des informations sur le réel.
• Le traitement de l’image est un processus expérimental par nature.

 

> Vernissage, mardi 6 juin à partir de 18h30.

> L’espal, 60-62 rue de l’Estérel, Le Mans.

← Retour site TALM

Les derniers flux