ESBA Le Mans Conférences Annie Abrahams

Annie Abrahams

Dans le cadre de Digital Lab

Atelier de performance en réseau, mardi 15 novembre, 10h – 12h

Rencontre, mardi 15 novembre, 14h, amphithéâtre

« Un parcours atypique ? Euh non, pas tellement. »

Annie Abrahams développe ce qu’elle appelle une esthétique de la confiance et de l’attention et crée des situations performatives destinées à révéler les côtés imparfaits et négligés du comportement humain. Elle tente de piéger la réalité et ainsi de rendre cette réalité disponible à la pensée.

Son travail, qui utilise aussi bien la vidéo, la performance que l’Internet, questionne les possibilités et les limites de la communication, dont elle explore plus spécifiquement les modalités propres au réseau. Elle est connue pour son net art et ces expérimentations en écriture partagée. Elle est internationalement reconnue en tant que pionnière de la performance en réseau.

Annie Abrahams est née fille de fermiers en 1954 dans un petit village des Pays-Bas. Quand elle rentre au collège, elle se tait pendant trois jours pour apprendre à ne plus s’exprimer en patois. Après un doctorat de biologie, elle quitte son poste d’assistante chercheure à l’université quand ses collègues lui disent qu’ils n’apprécient pas qu’elle lise Dostojevski le soir après son travail. Annie s’inscrit à l’école des Beaux-Arts d’Arnhem, enseigne la biologie au lycée en parallèle et obtient son diplôme en 1986. Avec une bourse pour jeunes artistes du ministère de la culture en poche, elle s’installe en France, où elle habite toujours.

Annie Abrahams nous parlera de son parcours, de ses motivations et nous dira comment aujourd’hui la recherche et l’art se mélangent dans sa pratique d’artiste.

En savoir plus :

← Retour site TALM

Les derniers flux