Synthetic 2012 : Foam

Synthetic 2012 : Foam

ESBA Le Mans Recherche Synthetic 2012 : Foam

Synthetic 2012 : Foam

Exposition du 17 au 24 mai 2012

Synthetic 2012 : Foam est une rencontre entre l’ESBA TALM (Le Mans, Angers), TU Delft (Delft University of Technology), et l’ESAD (Valenciennes) autour d’une expérimentation sur la construction robotisée à grande échelle.

Le programme comprend un workshop en deux phases (phase 1 – ESBA TALM Le Mans / phase 2 – TU Delft, Rotterdam) ; un colloque à Paris (ENSPM, Paris) ; des conférences à l’école des beaux Arts du Mans ; la réalisation d’un film ; une exposition.

Les enjeux du Workshop : la recherche

Quel est l’impact de la robotique sur la construction future ? Quels sont les outillages à créer

Déroulement et programme

Le programme est de faire découvrir aux étudiants l’impact potentiel de la robotique sur les modes de fabrication du design et de l’architecture et ainsi offrir aux étudiants la possibilité de mettre en pratique les connaissances acquises par la fabrication d’un élément de grande échelle.

L’objectif est dans un premier temps théorique. Par le biais d’une conception libre en 3D, il vise l’acquisition des connaissances nécessaires au passage de la forme conçue à la programmation des mouvements d’un bras 6 axes capable de la construire Les étudiants passent donc d’un design empirique à l’écriture logique des mouvements du robot en action, doté du type d’outillage souhaité (préhension, usinage, découpe, etc.) ; et enfin plus généralement, des intentions formelles et constructives à la simulation précise de la fabrication et de son environnement.

La première phase est donc centrée sur les dispositifs de conception. Elle s’articule par ailleurs autour d’un colloque centré sur le « tournant computationnel » (Computational Politics and Architecture : From Digital Philosophy to the End of Work, ENSAPM, colloque organisé par P. Morel, C.Girard et L. Dimitriadi, dans le cadre du programme Digital Knowledge) ; et sur un vernissage au Frac Centre d’Orléans, Flight Assembled Architecture, soit la première installation construite par machines volantes (Gramazio & Kohler et Raffaello D’Andrea).

La seconde phase a lieue à Rotterdam et vise la fabrication de l’élément grande échelle. Sur un site de production prêté par la Delft University (Hyperbody Research Group) et Jelle Feringa doté de deux Robots 6 axes ABB 6400, les étudiants disposeront d’une semaine pour fabriquer et assembler ce qui a été conçu lors de la première phase. Si la méthode est la fabrication robotisée par découpe à fil chaud de blocs de polystyrène, l’objectif est surtout de permettre une organisation collaborative pour la construction d’un grand élément, tel un pavillon ou une sculpture en un temps très court.

Exposition à l’école supérieure des beaux-arts Tours Angers Le Mans, site du Mans du 17 au 24 mai 2012.

← Retour site TALM

Les derniers flux